Tout le monde aura son ChatGPT personnel selon l’inventeur du web

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Un assistant ChatGPT pour chaque internaute ? Le Web selon Tim Berners-Lee

Tim Berners-Lee, le père fondateur du World Wide Web, s’attend à une multiplication des intelligences artificielles génératives dans un avenir proche. Selon lui, chaque internaute pourrait même disposer de son propre assistant intelligent, similaire à ChatGPT.

Un ChatGPT pour tous

D’après Tim Berners-Lee, chaque utilisateur pourrait déployer son propre assistant personnel intelligent sur un serveur qu’il gère lui-même, basé sur sa propre base de données. La start-up Inrupt, fondée par Berners-Lee, développe actuellement un système qui permet aux internautes de stocker leurs données personnelles sur des Personal Online Data Stores (PDS) ou pods. Ces pods renferment toutes les informations privées d’un individu et sont accessibles en ligne. Une fois déployé sur l’ensemble des données personnelles d’un individu, le chatbot pourra assister l’utilisateur et répondre à ses questions, de la même manière que le ChatGPT inclus à Microsoft Bing fait des recherches sur le web.

Un meilleur contrôle de ses données personnelles

Le système de pods d’Inrupt permettrait aussi de protéger la vie privée des internautes. Plutôt que de confier leurs données à des tiers, les utilisateurs pourraient gérer l’ensemble de leurs informations privées. Les pods facilitent l’interaction avec les différents services du Web et il est possible d’accorder à un site Web ou à un service l’accès à un silo de données plutôt que d’accepter la collecte par défaut imposée par les géants du numérique. De plus, le système mis au point par la start-up permet aux détenteurs des données de fixer des limites pour chaque utilisation, comme une durée maximale.

Retour aux valeurs initiales du Web

La proposition d’Inrupt permettrait de revenir aux valeurs initiales portées par le Web. Tim Berners-Lee estime que le Web s’est progressivement centralisé autour de grands acteurs, comme les réseaux sociaux, et que le pouvoir est aujourd’hui concentré par les géants du numérique. Cette centralisation prive chaque internaute du contrôle sur leurs données et sur les informations qu’ils reçoivent. Le fondateur du Web regrette que les algorithmes de Mark Zuckerberg, par exemple, contrôlent les informations transmises sur Facebook.

En lançant plusieurs initiatives pour lutter contre les dérives du Web, Tim Berners-Lee espère construire un meilleur monde en ligne. Son dernier projet, la start-up Inrupt, propose un modèle de stockage de données personnelles décentralisé qui permettrait de redonner aux internautes un contrôle sur leurs informations. Si la technologie d’Inrupt est encore à ses balbutiements, elle pourrait bien offrir une alternative à la centralisation actuelle du Web, au profit de chaque internaute.

Source :

CNBC

Source

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.