Protéger l’équité scolaire : OpenAI dévoile aux enseignants son guide anti-triche révolutionnaire




Intelligence Artificielle : OpenAI sort un guide à destination des enseignants

Intelligence Artificielle : OpenAI sort un guide à destination des enseignants

Pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée, OpenAI a publié un guide à l’intention des enseignants. Cependant, il n’est pas infaillible.

Depuis l’année dernière, ChatGPT est devenu la préoccupation des professeurs. L’introduction du chatbot conversationnel d’OpenAI a permis à de nombreux étudiants de tricher en rendant des devoirs rédigés (en partie ou en totalité) par l’intelligence artificielle. Pour la rentrée 2023, OpenAI souhaite changer la donne. L’entreprise américaine ne veut plus seulement être exploitée par les tricheurs, mais s’imposer auprès des enseignants comme un outil pédagogique à part entière.

Cette semaine, OpenAI a publié un guide à destination des enseignants pour les aider à comprendre comment utiliser l’intelligence artificielle et comment se protéger des éventuels tricheurs. Sur le site officiel de l’entreprise, un document présente quelques exemples d’utilisation de ChatGPT. L’intelligence artificielle peut être utilisée pour générer des quiz, des QCM et même des plans de cours. Selon un professeur de l’Université Old Dominion, le chatbot d’OpenAI peut également servir d’interlocuteur fictif pour préparer des entretiens d’embauche ou des débats. L’outil peut également être utilisé comme traducteur automatique. Cependant, il est important de garder à l’esprit que les réponses fournies par ChatGPT sont souvent imprécises voire incorrectes. Tout comme sur Internet, il est important de ne pas tout croire ce que l’on lit sur les chatbots.

ChatGPT pourrait devenir le meilleur allié des enseignants

Pour donner aux enseignants toutes les informations nécessaires pour maîtriser ChatGPT, OpenAI propose également sur son site des exemples de déclencheurs destinés à inspirer les professionnels. On y trouve notamment des exemples spécifiques sur la façon de structurer le plan d’un cours magistral, ainsi qu’une longue FAQ qui répond aux questions les plus courantes sur l’IA.

Triche, plagiat… Faut-il interdire ChatGPT ?

En ce qui concerne les tricheurs, les enseignants de 2023 devront s’adapter. OpenAI confirme ce qui était déjà évident depuis quelques mois : bien qu’il soit possible de reconnaître un texte rédigé grâce à l’IA en détectant certains indices de construction, il n’existe actuellement aucun outil fiable pour détecter avec certitude un devoir produit par une IA. Certaines entreprises ont déjà tenté de résoudre ce problème, mais il reste relativement simple de contourner les algorithmes de détection.

Néanmoins, les possibilités offertes par ChatGPT en matière d’éducation sont nombreuses. En évaluant les élèves sur leur capacité à interagir avec l’IA ou en les incitant à analyser la fiabilité d’un texte rédigé par un chatbot, les enseignants ont tout à gagner en utilisant les nouveaux outils numériques pour former les étudiants aux technologies de demain.




Source : journaldugeek.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.