Mistral AI, la startup française qui ambitionne de concurrencer ChatGPT, réunit plus de 100 millions d’euros de financement

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️


Mistral AI, une start-up française de l’IA prépare une grosse levée de fonds

Introduction

Mistral AI, une nouvelle start-up française d’intelligence artificielle créée par des chercheurs de pointe, a finalisé une levée de fonds de 105 millions d’euros, un record pour une start-up d’IA française. La société souhaite proposer des modèles de langage en open source aux entreprises, dont les premiers seront accessibles début 2024. Le tour de table est mené par Lightspeed Venture, aux côtés de Xavier Niel et Rodophe Saadé, entre autres.

Mistral AI cofondée par des pointures de l’IA passées par les Gafa américains

Mistral AI a été cofondée par trois chercheurs français de l’IA passés par les Gafa américains, ce qui explique son succès auprès d’investisseurs en période de gel des levées de fonds pour la plupart des start-up. Son PDG, Arthur Mensch, expert des modèles de langage, vient de passer près de trois ans au sein de DeepMind, le laboratoire d’IA de Google. Les deux autres cofondateurs viennent de Meta (Facebook) : Guillaume Lample est l’un des créateurs du modèle de langage LLaMA dévoilé par Meta en février et Timothée Lacroix était lui aussi chercheur chez Meta. La société développe et entraine des grands modèles de langages en open source à destination des entreprises, pour leur permettre d’utiliser l’intelligence artificielle générative dans leur infrastructure en gardant le contrôle de leurs données et de leur propriété intellectuelle.

Une levée de fonds de 105 millions d’euros pour Mistral AI

Cette levée de fonds, qui valorise Mistral 240 millions d’euros, doit servir à financer l’entrainement des modèles, coûteux en puissance de calcul, a précisé la société. L’équipe fondatrice pourra également s’appuyer sur les expertises d’autres entrepreneurs tels que Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin, cofondateurs du néo-assureur Alan, et de Cédric O, ancien secrétaire d’Etat au Numérique. L’Elysée et le gouvernement sont visiblement au chevet de ce nouvel acteur, alors que l’Europe est largement dépassée par les Etats-Unis dans la course à l’IA. Emmanuel Macron, qui inaugure VivaTech mercredi, s’exprimera sur scène aux côtés d’Arthur Mensch, et le ministre délégué au Numérique Jean-Noël Barrot a tweeté mardi soir pour féliciter la jeune société.

Conclusion

Ces montants restent néanmoins très inférieurs aux milliards de dollars dépensés par les géants américains pour leurs IA, que ce soient Google, Microsoft ou Meta. Mistral AI, avec son équipe de pointe, et grâce à cette levée de fonds record pour une start-up française d’IA, a cependant des chances de changer la donne et devenir un acteur majeur de l’IA en Europe.

Source : www.bfmtv.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.