Meta lance sa nouvelle plateforme de conversation GPT-3

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️


Meta se lance sur le terrain de l’intelligence artificielle avec LLaMA

Meta, le groupe de Mark Zuckerberg, vient de présenter un nouveau modèle de langage d’IA baptisé LLaMA. Conçu pour aider les chercheurs à faire avancer leurs travaux, ce modèle de langage est capable de générer des textes, de répondre à des questions et de résoudre des problèmes de logique. Il est entièrement open source et peut tourner sur un ordinateur avec un seul GPU.

Les précédentes incursions de Meta sur le terrain de l’intelligence artificielle

Meta a déjà présenté plusieurs outils basés sur l’apprentissage automatique. On se souvient notamment de Make-A-Video, une IA capable de concevoir une courte vidéo à partir d’un texte, ou de CICERO, le réseau neuronal qui négocie comme un être humain.

Une approche prudente

Contrairement à Microsoft, Meta joue la carte de la prudence. La firme de Menlo Park va d’abord réserver le modèle de langage aux chercheurs qui en feront la demande. À ce stade, il n’est pas question que les internautes puissent converser avec le modèle linguistique. Meta assure vouloir faire avancer les innovations liées à l’IA, mais veut éviter les risques de partialité, de commentaires toxiques et d’hallucinations.

Une future intégration dans WhatsApp et Instagram

Pour soutenir l’évolution de ses travaux, l’entreprise californienne a rassemblé de nombreuses équipes travaillant sur l’IA générative dans toute l’entreprise en un seul groupe. Ces innovations finiront évidemment par être intégrées aux différentes plates-formes du groupe Meta. Mark Zuckerberg évoque notamment la création de personnages IA qui peuvent aider les gens, des filtres Instagram créatifs générés par l’IA et de nouveaux formats publicitaires.

Crise économique et course à l’IA

L’annonce survient alors que Meta est en pleine restructuration. Face à l’effondrement de ses revenus, la firme a congédié 13 % ses effectifs et prévoit une nouvelle vague de licenciements. Malgré les coupes budgétaires consenties par Mark Zuckerberg, Meta a jugé indispensable d’avancer sur le terrain de l’intelligence artificielle. L’entreprise ne peut pas se permettre de se laisser distancer dans ce domaine en plein essor.

En miroir de Meta, Google a levé le voile sur un concurrent de ChatGPT, baptisé Bard. Annoncé dans l’urgence en réponse au nouveau Bing de Microsoft, le chatbot n’est pas parvenu à faire de l’ombre à ChatGPT.

Avec LLaMA, Meta espère pouvoir rivaliser avec les autres titans de la Silicon Valley et se positionner comme l’un des leaders de l’intelligence artificielle générative. Seul l’avenir nous dira si l’entreprise parviendra à atteindre cet objectif.

Source : Facebook

Source : www.01net.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.