L’essor de Spotlight : l’adversaire redoutable de ChatGPT




Apple renforce sa place dans l’intelligence artificielle

Apple renforce sa place dans l’intelligence artificielle

Apple semble souhaiter cette année rattraper son retard sur Microsoft, Google et les autres acteurs ayant tous investi massivement dans l’intelligence artificielle générationnelle. Le moteur de recherche Spotlight et l’outil de développement Xcode pourraient connaître des retombées de cette tendance.

Spotlight, le moteur de recherche intégré à iOS et macOS, offre la possibilité de retrouver des applications ou des documents, tout en proposant également des fonctionnalités plus avancées telles qu’une calculatrice ou la recherche d’informations en ligne (météo, résultats sportifs, etc.). Cependant, ses capacités actuelles sont limitées.

Selon Bloomberg, avec l’intégration de l’intelligence artificielle générative, Spotlight pourrait franchir une nouvelle étape. La future version serait en mesure d’exploiter des fonctionnalités spécifiques présentes dans les applications et de répondre à des questions complexes. Au cœur de cette évolution de Spotlight se trouvent les grands modèles de langage (LLMs), une technologie similaire à celle utilisée par ChatGPT et d’autres robots conversationnels. Il est rapporté qu’Apple entraîne en interne plusieurs de ces modèles…

Cette version renforcée de Spotlight pourrait faire son apparition dans les prochaines versions d’iOS (nom de code « Crystal ») et de macOS (nom de code « Glow »).

En retard par rapport à d’autres acteurs technologiques dans le domaine de l’intelligence artificielle générationnelle, la société étudierait des possibilités telles que l’automatisation de la création de listes de lecture dans Apple Music, ou encore la génération de présentations Keynote (le rival de PowerPoint).

En outre, Siri pourrait bénéficier des avancées de l’IA, tandis que Messages serait capable de résumer des conversations et d’aider à la rédaction de messages.

Un autre enjeu important pour Apple concerne plus directement les développeurs. Xcode, l’outil de développement des applications pour les appareils de la marque, pourrait prédire et compléter le code de manière automatique.

Cela représenterait une économie de temps et d’argent considérable pour les développeurs, à l’image de ce qui se fait depuis des années sur GitHub, propriété de Microsoft, qui intègre son propre Copilot.

Dans le même ordre d’idées, l’IA générative pourrait également être utilisée pour tester les applications dans Xcode, processus souvent fastidieux. Les ingénieurs d’Apple testeraient ce nouveau logiciel pour leurs propres créations.

Nous devrions avoir davantage d’informations dès le mois de juin, à l’occasion de la WWDC, la grande conférence des développeurs d’Apple.

Source : Bloomberg




Source : www.01net.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.