L’épreuve de philosophie passée par ChatGPT : l’intelligence artificielle pourrait être pénalisée

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️



Titre : L’intelligence artificielle et le Bac de philosophie 2023

Introduction
Dans cet article, nous aborderons le sujet de l’utilisation d’un logiciel d’intelligence artificielle pour répondre aux sujets de philosophie du Bac 2023. Le robot conversationnel, appelé ChatGPT, a été interrogé sur les sujets de dissertation du Bac. Bien que ses réponses puissent être utilisées pour rédiger un devoir, elles ne sont toutefois pas suffisantes pour obtenir une bonne note. Les réponses de ChatGPT sont basées sur un plan thèse – antithèse – synthèse, ce qui est très courant chez les élèves mais pas obligatoire. Cependant, l’intelligence artificielle n’est pas capable de fournir des exemples, des définitions ou des arguments basés sur l’expérience ou l’actualité.

Le bonheur est-il affaire de raison ?
Pour le premier sujet « Le bonheur est-il affaire de raison ? », ChatGPT offre une réponse en trois parties, mais celle-ci est considérée comme légère et insuffisante pour un devoir de philosophie. En effet, il énonce des pistes de réflexion sans les approfondir ni les étayer. Cédric Enjalbert, rédacteur en chef adjoint de « Philosophie Magazine », souligne que les étudiants ne doivent pas simplement répondre « oui, mais non, il y a des opinions divergentes », mais plutôt prendre le sujet à bras-le-corps et offrir une réelle réflexion personnelle.

Transformer la nature est-ce gagner en liberté ?
Pour le sujet « Transformer la nature est-ce gagner en liberté ? », ChatGPT propose une réponse similaire : il mentionne les différents points de vue mais ne définit pas les termes clés tels que « gain » et « transformer », ce qui limite la clarté et la profondeur de la réponse. Enjalbert souligne l’importance de la définition des termes dans une introduction, car c’est en jouant avec les mots et en explorant leur ambiguïté que l’on peut développer un raisonnement solide en philosophie.

Limitations de ChatGPT
Bien qu’il soit possible d’obtenir des définitions et des exemples supplémentaires en demandant à ChatGPT, cela ne suffirait pas à rendre un devoir complet. L’intelligence artificielle est principalement un outil qui agrège des données et les présente, souvent en prédisant ce que nous voulons entendre. Cependant, cela n’est pas suffisant pour les élèves qui passent leur épreuve de philosophie, car cette matière a pour objectif de les pousser à réfléchir par eux-mêmes, à affronter des textes et à développer leur propre raisonnement.

Le sens de l’épreuve de philosophie
L’épreuve de philosophie demandée aux lycéens lors du Bac représente bien plus qu’une simple question à laquelle on ne pense pas au quotidien. C’est un temps pour prendre du recul, se confronter à la réflexion et à l’introspection. C’est une occasion pour réfléchir par eux-mêmes, pour eux-mêmes et sur des questions qui vont au-delà du simple cadre scolaire. En cela, l’intelligence artificielle ne peut pas remplacer le véritable sens de l’épreuve de philosophie.

Conclusion
En conclusion, l’intelligence artificielle, représentée ici par ChatGPT, n’est pas un très bon élève lorsqu’il s’agit de répondre aux sujets de philosophie du Bac 2023. Bien que ses réponses puissent servir à rédiger un devoir, elles manquent de profondeur et de définitions claires. L’épreuve de philosophie du Bac a pour objectif de pousser les étudiants à réfléchir et à développer leur propre raisonnement. Cela ne peut être remplacé par une intelligence artificielle.

Source : www.francetvinfo.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.