Le métier méconnu d’il y a 2 mois pourrait être en tête des demandes dans les 2 prochaines années.

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️



Les intelligences artificielles telles que ChatGPT, Midjourney et Dall-E sont capables de produire des textes et des images à partir de mots-clés simples. Cependant, pour optimiser les résultats de ces outils gratuits et accessibles à tous, il est important de savoir les utiliser correctement, ce qui nécessite un certain savoir-faire dans l’interaction avec les algorithmes. C’est là qu’intervient le prompt engineer, également connu sous le nom d' »ingénieur de saisie » en français.

Selon un rapport récent de la banque d’investissement américaine Goldman Sachs, les intelligences artificielles remettent en question le monde du travail et pourraient remplacer jusqu’à 300 millions d’emplois dans les prochaines années. Toutefois, de nouveaux métiers pourraient émerger, notamment celui d’ingénieur de saisie, qui travaille en collaboration avec les IA. Ce métier pourrait être très bien rémunéré, avec un salaire annuel d’environ 335 000 dollars, soit 303 000 €, selon Bloomberg.

Mais qu’est-ce qu’un ingénieur de saisie, ou prompt engineer, exactement ? Alors que des outils comme ChatGPT et Midjourney sont accessibles et gratuits pour tous, on peut se demander à quoi sert un tel métier. En réalité, l’ingénieur de saisie a pour rôle de formuler des requêtes adaptées aux IA, afin d’améliorer la productivité des professionnels. Comme l’explique Julien Perreon, qui programme un générateur d’images, ce métier a commencé à se développer avec l’arrivée de Dall-E, mais il a véritablement pris son essor avec ChatGPT 3. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique ou de savoir coder pour exercer ce métier. Il suffit de savoir dialoguer avec l’IA, et cela s’apprend au fur et à mesure de l’expérience. Il est important de maîtriser les subtilités du langage pour obtenir des résultats pertinents lorsqu’on communique avec une IA générant du texte. De même, pour les IA générant des images, comme Midjourney, il est nécessaire de connaître le domaine de l’image, de la mise en scène et du graphisme.

Selon Bloomberg, l’ingénieur de saisie pourrait devenir le métier le plus recherché d’ici deux ans, car il permet de profiter des capacités des IA sans avoir à les programmer. Ce métier demande donc de la créativité et de l’adaptabilité. Cependant, il est important de prendre conscience des limites et des risques des IA, notamment en termes d’éthique, de fiabilité et de sécurité. L’ingénieur de saisie doit faire preuve de vigilance et de responsabilité dans l’utilisation des outils qu’il manipule.

En conclusion, l’utilisation des intelligences artificielles dans le domaine du travail remet en question de nombreux emplois, mais en crée également de nouveaux, tels que celui d’ingénieur de saisie. Ce métier, qui consiste à dialoguer avec les IA pour améliorer les résultats de ces outils, pourrait être très bien rémunéré. Cependant, il demande une certaine expertise et une connaissance des spécificités du langage et de l’image. Il est également important d’être conscient des limites et des risques des IA, afin d’utiliser ces outils de manière responsable.

Source : presse-citron.net

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.