Le crépuscule des codeurs: vers la disparition des développeurs ?

 

L’IA peut créer un logiciel en 7 minutes avec seulement un dollar de coût. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle pour les développeurs.

La recherche sur le développement de la raison artificielle a encore franchi un cap. Une équipe américano-chinoise est parvenue à éviter l’intervention humaine du processus de création d’un logiciel grâce à l’intelligence artificielle. Pour ce faire, les chercheurs se sont appuyés sur des bots IA pour créer un logiciel en une dizaine de minutes.

Notons que cette étude est détaillée dans un papier récemment publié sur l’archive ouverte arXiv. L’équipe se compose principalement de chercheurs de l’université Brown à Providence, dans le Rhode Island aux États-Unis. Les autres membres proviennent de plusieurs universités en Chine.

Un studio fictif avec des bots IA pour créer un logiciel

Les chercheurs américains et chinois ont ainsi créé un studio de développement fictif appelé ChatDev. Son mode de fonctionnement repose sur le modèle en cascade qui est une approche séquentielle. La méthode du studio pour créer un logiciel se divise en quatre phases : conception, codage, test et documentation.

Pour les besoins de la recherche, chaque phase du développement est attribuée à un bot IA. Il fallait également trouver un moyen pour que les bots arrivent à développer un programme sans entraînement préalable. Les chercheurs ont alors opté pour GPT-3.5, le grand modèle de langage d’OpenAI.

ChatDev, studio fictif avec des bots IA pour créer un logiciel

Protocole des bots IA pour créer un logiciel

Par ailleurs, les bots devaient se transmettre des rapports détaillés sur la réalisation de leurs rôles spécifiques respectifs. Notons que les rapports mentionnent principalement la description de la tâche, les protocoles de communication, les contraintes et les critères de résiliation.

Concrètement, le fonctionnement de ChatDev était comme suit. Le bot directeur général et celui directeur technique travaillaient à l’étape de la conception. Les bots programmeurs et designers s’occupaient de la partie codage.

Différentes hypothèses pour tester ChatDev

Afin de tester les capacités de ChatDev, l’équipe de recherche a imaginé différentes commandes pour la création de logiciels. Ces ajustements permettaient de déterminer la durée dont ChatDev avait besoin pour réaliser chaque type de logiciel. La méthode donnait également un moyen d’évaluer le coût de développement pour chaque hypothèse.

L’une des commandes consistait notamment à développer un logiciel de Gomoku, un jeu de plateau chinois. Pendant la phase de conception, le directeur général a requis au directeur technique un langage de programmation adapté à la commande. Le DT a alors suggéré Python. Un choix que le DG a ensuite validé.

Le DT a ensuite transmis au programmeur pour commencer le travail. Le deuxième a sollicité le designer pour obtenir un joli graphisme pour l’interface utilisateur. À noter que la chaîne de discussion s’est répétée à chaque phase jusqu’au bout du développement.

Un taux de réussite supérieur à 80 %

ChatDev a réalisé 70 commandes pour les besoins de la recherche. Cela a mis en évidence les capacités de l’intelligence artificielle à pouvoir mener à bien tout le processus de création de logiciel. Les bots IA réalisaient une commande en moins de 7 minutes pour un coût inférieur à un dollar.

D’autre part, les bots étaient dotés de capacités de mémorisation et d’autoréflexion. Ils pouvaient ainsi identifier et résoudre les vulnérabilités potentielles.

Le papier de l’étude indique un taux de réussite de 86,66 %. Le chiffre est prometteur, mais il montre surtout que les grands modèles de langage ne sont pas encore infaillibles. Ce qui peut être problématique pour créer des logiciels. L’IA capable de créer un logiciel ne va pas remplacer les développeurs. Néanmoins, elle pourra aider les débutants dans le métier.

 

Source : lebigdata.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.