Le cofondateur d’OpenAI déplore son approche open source initiale

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️



OpenAI dévoile sa nouvelle version de ChatGPT, GPT-4, mais la start-up n’a pas offert beaucoup d’informations sur les données utilisées pour former le système, ses coûts énergétiques, le matériel ou les méthodes spécifiques utilisées pour le créer. Les experts en intelligence artificielle regrettent que le modèle ne soit pas open source, car cela pourrait compromettre la sécurité et donner à l’entreprise un avantage concurrentiel. Cependant, Ilya Sutskever, co-fondateur d’OpenAI, a justifié ce choix en affirmant que les modèles sont très puissants et sont devenus plus puissants au fil du temps, ce qui les rend également dangereux s’ils étaient divulgués.

Ce changement d’approche marque un revirement pour OpenAI, qui, à ses débuts en 2015, avait déclaré vouloir « créer de la valeur pour tous plutôt que pour les actionnaires » et « collaborer librement avec d’autres » pour « rechercher et déployer de nouvelles technologies ». Fondée en tant qu’association à but non lucratif, OpenAI est devenue ensuite une entreprise à but lucratif. Sutskever a reconnu que leurs débuts étaient un erreur, et a déclaré que l’ouverture du code source n’était pas la chose la plus judicieuse pour l’avenir de l’IA.

En outre, certains experts estiment que la raison pour laquelle GPT-4 n’est pas en open source est la question de la responsabilité juridique. Les modèles de langage d’IA sont en partie formés à partir d’informations sur le web, dont certaines sont protégées par les droits d’auteur. Interrogé sur le fait que les données de formation de GPT-4 puissent inclure ou non des contenus piratés, Ilya Sutskever n’a pas répondu.

Cependant, les critiques sont déçus de ce choix, car cela pourrait donner une mise en garde à d’autres entreprises qui veulent utiliser l’IA pour leur propre développement, ainsi qu’un avantage technique à OpenAI si elle est en mesure d’obtenir des données privées qu’elle ne partagera pas avec d’autres.

En fin de compte, le déploiement de ChatGPT-4 est un autre pas en avant pour l’IA et la technologie de traitement du langage naturel. Toutefois, pour les personnes qui travaillent sur l’IA, cet événement pose également des questions importantes sur les avantages et les inconvénients de la propriété intellectuelle et de la concurrence, et sur la façon dont la technologie peut être utilisée pour le bien de tous.

Source : bfmtv.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.