Le androïde peu attrayant mais performant financé par OpenAI surpasse tous ses compétiteurs



Les automates humanoïdes propulsés par l’intelligence artificielle (IA)

Les automates humanoïdes propulsés par l’intelligence artificielle (IA)

Les automates humanoïdes propulsés par l’intelligence artificielle (IA) connaissent un développement remarquable. Des sociétés telles que Tesla, FigureAI, Sanctuary AI et Agility Robotics s’engagent dans la conception d’assistants robotiques intelligents destinés à nous aider dans nos tâches quotidiennes, voire à travailler à notre place. OpenAI s’est également associé à 1X, une jeune pousse norvégienne soutenue financièrement. Un récent financement a permis à 1X de collecter 100 millions de dollars, soit environ 93,25 millions d’euros, pour perfectionner leurs automates humanoïdes polyvalents.

Dans une vidéo partagée par New Atlas, la jeune pousse norvégienne présente les avancées de ses explorations avec son androïde Eve. On peut y voir toute une équipe d’androïdes à roulettes effectuant diverses tâches simples telles que récupérer des objets, se mouvoir ou se recharger de manière autonome, sans aucun contrôle humain. Cette démonstration met en avant les progrès des réseaux neuronaux dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Par rapport à leurs adversaires, les automates de 1X peuvent apparaître moins esthétiques. Cependant, l’essentiel réside dans l’intelligence artificielle intégrée, qui permet aux automates d’accomplir des tâches de manière autonome, en assimilant grâce à des vidéos tutorielles ou à la téléopération. Même si les automates de 1X sont plus simples en apparence, leur performance repose sur une technologie avancée.

La vidéo de 1X souligne l’importance de la performance plutôt que de l’esthétique. En effet, pour la majorité des tâches confiées à ces automates, des pinces et des roulettes simples sont largement suffisantes. Ce qui compte réellement, c’est l’intelligence artificielle qui anime ces automates et leur permet d’accomplir des missions répétitives et basiques, telles que le transport d’objets en entrepôt ou en usine. Ainsi, 1X se concentre sur le perfectionnement de ces automates pour les spécialiser dans différents postes en usine, suscitant un recrutement de spécialistes de l’IA.

Tandis que l’androïde Optimus de Tesla avait impressionné en pliant un t-shirt, il s’est avéré être contrôlé par un opérateur, le rendant non autonome. En revanche, le Figure 01 a appris à préparer du café simplement en observant un humain, démontrant ainsi la puissance de l’apprentissage automatique. Cette avancée souligne l’importance de l’autonomie des automates dans leurs activités quotidiennes, au-delà de leur apparence physique.



Source : korii.slate.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.