La révolution de l’Intelligence Artificielle : adieu les scénaristes, bonjour l’ère Microsoft






Microsoft pousse le développement de l’IA à l’extrême sans se soucier des conséquences

Microsoft pousse le développement de l’IA à l’extrême sans se soucier des conséquences

Il semblerait que Microsoft soit prêt à pousser le développement de l’intelligence artificielle à un niveau extrême, sans se soucier des conséquences potentielles. La dernière initiative de la firme de Redmond concerne l’intégration de l’IA dans le processus de création de jeux vidéo, ce qui soulève de nombreuses inquiétudes.

Logo Microsoft

Microsoft souhaite démocratiser l’IA dans tous ses secteurs d’activité, que ce soit sur Windows 11 avec Copilot et Microsoft 365, ou sur Internet avec Bing et son chatbot qui intègre Dall-E et qui caricature Mickey en terroriste. Cependant, le fait que la société désire maintenant intégrer l’intelligence artificielle dans le processus de création de jeux vidéo est préoccupant, surtout lorsqu’il s’agit de remplacer l’écriture de contenu par l’IA plutôt que par des scénaristes professionnels.

Partenariat avec Inworld

La firme de Redmond a récemment lancé un partenariat avec Inworld, une entreprise spécialisée dans le domaine de l’IA dans le jeu vidéo. Selon Microsoft, Inworld a besoin d’aide pour le développement de son IA générative, et pour les aider, Microsoft va mettre Copilot à leur disposition. Cependant, le problème réside dans le fait que l’IA Copilot n’est pas totalement fonctionnelle et est responsable de nombreux problèmes régulièrement.

Un problème profondément humain

Le plan de Microsoft est donc de remplacer l’écriture humaine par une écriture mécanique générée par l’IA. Cela concerne des domaines importants comme l’écriture de réponses dynamiques, de dialogues de personnages non joueurs (NPC), mais aussi pour le scénario et l’écriture de quêtes. Cette démarche soulève de sérieuses préoccupations, car elle risque de rendre le travail des scénaristes bien plus précaire et de plonger l’industrie dans une situation encore plus précaire.

Un outil potentiellement dangereux

Microsoft prétend que l’utilisation de l’IA ne sera pas une obligation pour les studios, mais dans le contexte actuel de l’industrie du jeu vidéo, cet outil est du véritable pain béni pour les studios les moins scrupuleux. Ces derniers vont certainement vouloir faire des économies en rognant sur le temps d’écriture grâce à l’IA, ce qui pourrait entraîner des conséquences néfastes sur la qualité des jeux vidéo produits.

Un levier supplémentaire pour les studios

Alors que l’intelligence artificielle possède de nombreux avantages et peut véritablement aider la conception de jeux vidéo, son utilisation pour remplacer l’écriture humaine soulève des questions éthiques et pratiques. Dans une industrie où le scénario et la cohésion de l’univers d’une œuvre ne sont pas la priorité, l’intégration de l’IA dans le processus de création de jeux vidéo pourrait bien ouvrir une véritable boîte de Pandore.

Il est important de rester vigilant quant à l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le domaine du jeu vidéo, afin de préserver la qualité des œuvres produites et de maintenir un environnement de travail sain pour les professionnels de l’écriture dans l’industrie.

Sources : Microsoft




Source : tomshardware.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.