Démocratiser l’intelligence artificielle en milieu scolaire : OpenAI prêt à introduire ChatGPT dans les salles de classe !

OpenAI a publié un guide destiné aux enseignants sur l’utilisation de son intelligence artificielle générative, ChatGPT. Cependant, les limites de cette technologie ne sont pas ignorées.

Consciente que sa technologie d’IA générative n’est pas accueillie favorablement dans le milieu académique, qui voit d’un mauvais œil son utilisation pour la rédaction automatisée de devoirs, OpenAI choisit d’adopter une approche pédagogique. En cette période de rentrée scolaire, l’éditeur de ChatGPT a donc publié un guide à destination des enseignants pour expliquer en quoi son IA peut constituer une précieuse aide dans leur travail. L’éditeur indique : « Nous partageons avec vous quelques anecdotes sur la façon dont les enseignants utilisent ChatGPT pour améliorer l’apprentissage des élèves, ainsi que quelques conseils pour vous aider à vous familiariser avec l’outil ».

D’après OpenAI, ChatGPT apporte réellement une plus-value aux enseignants : il permet de souligner les faiblesses argumentatives d’un élève, de simuler un entretien d’embauche, d’obtenir de l’aide à la traduction pour améliorer l’écriture en anglais et de s’entraîner à la conversation… Mais l’éditeur met également en lumière un aspect moins flatteur de cet outil, à savoir qu’il peut aussi conduire à des erreurs.

« Geetha Venugopal, professeur d’informatique au lycée de l’American International School de Chennai, en Inde, compare l’enseignement des outils d’IA à l’enseignement de l’utilisation responsable d’Internet », explique le fournisseur. « Dans sa classe, elle conseille aux élèves de se rappeler que les réponses fournies par ChatGPT ne sont pas toujours fiables et précises, et de réfléchir de manière critique à la question de savoir s’ils peuvent faire confiance à la réponse, puis de confirmer l’information à l’aide d’autres sources primaires. L’objectif est de les aider à comprendre l’importance de développer constamment leurs compétences originales en matière de pensée critique, de résolution de problèmes et de créativité ».

Dans une FAQ destinée aux enseignants, OpenAI va encore plus loin : « ChatGPT n’est pas exempt de préjugés et de stéréotypes, c’est pourquoi les utilisateurs et les enseignants doivent examiner attentivement son contenu. Il est important d’évaluer de manière critique tout contenu susceptible d’enseigner ou de renforcer des préjugés ou des stéréotypes. La réduction des préjugés est un domaine de recherche en cours pour nous, et nous apprécions grandement les commentaires sur la façon de l’améliorer ».

Source : www.lemondeinformatique.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.