De la double morale sur l’IA : ChatGPT versus la reconnaissance faciale

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️



Hypocrisie généralisée sur l’utilisation de l’IA

Depuis que l’outil ChatGPT est apparu sur le marché, il est régulièrement pointé du doigt comme étant dangereux, voire interdit dans certains pays. Cependant, dans le blog Zapping Décrypté, ChatGPT est loué pour ses performances et son comportement presque humain. Il n’est pas considéré comme un outil magique, mais plutôt comme un outil très évolué qui a encore des limites. Dans le même temps, la question de la surveillance de l’État pose un réel problème en termes de vie privée.

L’impression d’hypocrisie générale

Bien que certaines personnes critiquent l’utilisation de ChatGPT, son prix attractif et son efficacité prouvent qu’il peut être considéré comme un bon assistant virtuel. Cela crée une impression d’hypocrisie généralisée, comme si les gens rejetaient l’IA plus pour des raisons de protection de leurs propres positions sociales et professionnelles que pour des raisons de bien-être des individus en général.

Les limites de ChatGPT

Bien que ChatGPT soit un excellent outil, il a encore des limites. Par exemple, il peut se tromper fréquemment, il ne peut pas gérer certains scripts et a des difficultés à « lire » certains textes. Cependant, pour le prix de 20 $ par mois, il est considéré comme un très bon outil qui peut même être plus efficace que Google pour certaines requêtes.

La question de la vie privée

La question de la vie privée pose un réel problème en France, où l’État et les agences immobilières sont souvent en mesure d’accéder à nos données personnelles. Les banques peuvent également demander des informations personnelles pour des raisons peu justifiées. Pendant ce temps, la CNIL est absente pour protéger les citoyens.

L’utilisation de l’IA dans la surveillance de l’État

Les Jeux olympiques de Paris vont voir l’expérimentation de la vidéosurveillance algorithmique. Cela soulève des questions sur l’utilisation des données personnelles et la vie privée. Tous les jours, nos données personnelles sont mises en danger par les services de l’État, mais la question de l’utilisation de ChatGPT est anecdotique en comparaison.

Les risques de la génération d’images

Il y a un risque pour l’information avec la génération d’images. Bien que des outils soient disponibles pour détecter une image générée par intelligence artificielle, il y a toujours une marge d’erreur. Cependant, cela peut être une opportunité pour les médias de n’embaucher que des photos-reporters et de mettre en avant la véracité de leurs images.

Conclusion

La question de l’utilisation de l’IA n’est pas uniforme, et les réactions semblent parfois hypocrites. En réalité, il est important de peser les avantages et les limites de l’utilisation de l’IA pour évaluer si son utilisation est justifiée ou non. Cela doit être considéré dans un contexte plus large, incluant la question de la vie privée et l’utilisation de ChatGPT par rapport à d’autres outils.

Source : www.zdnet.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.