Comment le professeur encourage l’utilisation de ChatGPT dans les écoles ?

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️


ChatGPT : certaines écoles l’interdisent, ce professeur l’encourage

ChatGPT et autres chatbots basés sur une intelligence artificielle ont affolé les foules dernièrement. En particulier en ce qui concerne le sujet de l’éducation et du système éducatif. Et si les compétences techniques de ces chatbots boostés à l’IA rendaient obsolète l’apprentissage de certaines compétences par l’être humain ?

Les écoles de New York bloquent l’accès à ChatGPT

En guise de réponse, plusieurs écoles ont décidé de bloquer l’accès des élèves et des enseignants à ChatGPT sur leurs réseaux.

Ethan Mollick, un professeur qui encourage l’utilisation de l’IA

Ethan Mollick, professeur à l’université de Pennsylvanie, a adopté une approche totalement différente. Il a de son côté adopté ChatGPT et l’utilisation de l’IA dans tous ses cours. Sa politique prévoit que ses étudiants doivent utiliser l’IA en classe et apprendre à bien l’utiliser.

Des résultats « formidables »

Les résultats de la mise en œuvre de ChatGPT dans son programme d’études ne se sont pas fait attendre, et ils ont été « formidables », selon le professeur. Pour aider les étudiants à maximiser leur utilisation de l’IA, Ethan Mollick leur a fourni son guide d’utilisation de l’IA rédactionnelle. Il leur a ensuite confié un projet dans lequel ils devaient utiliser au moins cinq invites de ChatGPT pour rédiger un essai de cinq paragraphes.

Les résultats de la première question, aussi descriptive soit-elle, ont toujours donné lieu à une rédaction médiocre de C-. Cependant, en utilisant d’autres invites fournissant de meilleures instructions, les étudiants ont pu affiner les résultats. Les étudiants qui ont ajouté des connaissances d’utilisateur et co-édité la rédaction avec ChatGPT ont obtenu les meilleurs résultats.

Source : www.zdnet.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.