ChatGPT remplace des travailleurs, et les premiers témoignages sont alarmants.

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️


Des créateurs de contenus licenciés au profit de ChatGPT, un témoignage glaçant

Dans une récente interview accordée au Washington Post, deux créateurs de contenus ayant été licenciés pour être remplacés par ChatGPT ont partagé leur témoignage. Malgré la qualité médiocre des articles écrits par l’IA, leurs employeurs n’ont pas hésité à effectuer la transition vers le chatbot, car celui-ci est bien moins cher qu’un salarié.

Des employeurs optent pour ChatGPT car c’est moins cher

D’après Goldman Sachs, l’intelligence artificielle pourrait bientôt remplacer 300 millions de travailleurs dans le monde. Les employeurs préfèrent opter pour le chatbot d’OpenAI, car celui-ci coûte bien moins cher qu’un salarié. Olivia Linpkin, une rédactrice de contenus de 25 ans, fait partie des premières victimes. Ses missions ont progressivement diminué et ses managers ont remplacé son nom sur Slack par « Olivia/ChatGPT ». Finalement, ses managers l’ont licenciée, car ChatGPT était bien plus abordable que son salaire. Eric Fein, un autre rédacteur de contenus, a subi le même sort ; tous ses clients préfèrent désormais ChatGPT.

La qualité des contenus de ChatGPT inférieure à celle des travailleurs ?

Eric a tenté d’expliquer à ses employeurs que ChatGPT serait incapable de fournir le même niveau de qualité que son travail, mais il n’a pas réussi à les convaincre. Plusieurs utilisateurs ont cependant fait les frais de la qualité inférieure des contenus produits par l’IA, comme cet avocat qui s’est retrouvé à présenter de fausses affaires inventées par ChatGPT devant la justice. Finalement, certains utilisateurs ont finalement refait appel à des travailleurs humains, car ils n’étaient pas satisfaits par la prestation de l’IA. Toutefois, les revenus d’Eric ne lui permettent plus de subvenir aux besoins de sa famille. Cette situation l’a contraint à changer de carrière et à se réorienter vers une carrière de plombier, un secteur qui n’est pas menacé par ChatGPT. Quant à Olivia, elle souhaite faire une pause du monde de l’entreprise.

Conclusion

De nombreux travailleurs risquent de perdre leur emploi à cause de l’intelligence artificielle. Bien que les chatbots soient bien moins chers que les salariés, leur qualité de travail est inférieure à celle des travailleurs humains. Toutefois, il est important de retenir que l’intelligence artificielle est en train de transformer le monde du travail et qu’il est crucial de se préparer à ces changements.

Source : phonandroid.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.