ChatGPT: Le récent chef éditeur de la presse locale







Les défis de l’emploi de l’intelligence artificielle dans le journalisme


Les défis de l’emploi de l’intelligence artificielle dans le journalisme

Le journal de Majorque a rapporté un classement des villes les plus moches de l’île. Extension éducative des vacances.Mon affection pour Majorque est connue de tous. Depuis un certain temps, je modère plusieurs groupes Facebook dédiés à l’île. En majorité fréquentés par des touristes, on y trouve aussi – heureusement – des résidents locaux. Outre ces groupes, je suis avec dévouement l’actualité locale de l’île, ce qui me permet également de lire en espagnol. Un autre modérateur a attiré notre attention sur un article d’Ultima Hora qui dressait un classement des villes les plus laides de Majorque. « D’accord, on sait que tu adores Majorque, tu pourrais en parler des heures, mais quel est le lien avec l’informatique, en dehors de Facebook, s’il te plaît? » se dit mon chef rédacteur, je me demande pourquoi il n’est pas encore sous Valium après m’avoir supporté pendant plusieurs années (ndlr. c’est vrai).

De même que lorsqu’une rédaction demande un sondage, elle doit fournir la méthodologie, peut-être qu’une bonne pratique dans les rédactions serait de présenter ouvertement les outils d’assistance à la rédaction, qu’il s’agisse de ChatGPT, d’outils SEO, de logiciels de graphisme, etc. Après tout, notre métier consiste à écrire pour la presse écrite. On nous demande d’être capables d’écrire, mais aussi de trouver l’information. C’est comme pour un développeur, on lui demande de savoir coder, mais personne ne s’attend à ce qu’il maîtrise entièrement un langage. S’il cherche de l’aide sur Stack Overflow, personne ne le lui reprochera. Après tout, avec une confiance créditée à 30 % chez les Français, on n’a plus grand-chose à perdre à être complètement transparent sur notre façon de travailler.




Source : www.zdnet.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.