ChatGPT attaqué par des hackers soutenus par la Russie





Attaque cybernétique contre ChatGPT d’OpenAI : une leçon pour les entreprises

Attaque cybernétique contre ChatGPT d’OpenAI : une leçon pour les entreprises

Par Ingrid Vergara

Publié il y a 1 heure, Mis à jour il y a 1 heure

Une image illustrant l'article

L’attaque rappelle aux entreprises la nécessité de diversifier leurs fournisseurs de services d’IA, car nul n’est infaillible.

Une cible de choix à accrocher à son tableau de chasse. Le célèbre robot conversationnel ChatGPT est victime depuis mercredi d’une cyberattaque, revendiquée par un groupe se faisant appeler «Anonymous Sudan». Ces «hackivistes» – un terme qui désigne des pirates informatiques aux motivations plus idéologiques que financières – prorusses saturent les services et applications d’OpenAI de requêtes, pour faire «tomber» les serveurs, et empêcher les utilisateurs légitimes et les développeurs d’y accéder.

Ce groupe avait aussi attaqué mi-octobre la plateforme de streaming musical française Deezer, ce qui laisse certains experts de cybersécurité penser qu’Anonymous Sudan a jeté son dévolu sur des services technologiques grand public. La société Anthropic, rivale d’OpenAI, a aussi rencontré des difficultés cette semaine.

Le moment choisi par les attaquants est important pour OpenAI, qui a présenté lundi aux développeurs du monde entier ses nouveaux agents conversationnels personnalisables et son prochain magasin d’applications, sur lesquels il compte pour garder une avance sur ses concurrents. Dans un premier temps, le PDG d’OpenAI, Sam Altman, avait même mis les problèmes d’accès rencontrés par ses services sur le compte d’une demande plus forte qu’escomptée, avant de devoir se rendre à l’évidence: il s’agissait d’une attaque. La société ne donne pas plus de précisions pour l’instant. Malgré de premières mesures prises, des problèmes d’accès périodiques persistaient jeudi après-midi. Perturbante pour les utilisateurs, l’attaque n’est a priori pas trop grave. Mais elle rappelle aux entreprises la nécessité de diversifier leurs fournisseurs de services d’IA, car nul n’est infaillible.

Peut-on faire confiance à ChatGPT pour gérer ses finances?



Source : www.lefigaro.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.