Apple prépare une alternative à ChatGPT, néanmoins méfiante envers les IA génératives.

➡️ACCÉDER A CHATGPT EN FRANCAIS EN CLIQUANT ICI ! ⬅️



Apple développe sa propre technologie IA générative et interdit l’utilisation de ChatGPT

Le Wall Street Journal révèle que la société Apple travaille actuellement sur sa propre technologie similaire à ChatGPT. John Giannandrea, vice-président senior de l’apprentissage automatique et de l’IA chez Apple, supervise les modèles d’IA générative qui sont en cours de conception dans les laboratoires de la société. Apple peut également compter sur les innovations des nombreuses start-ups spécialisées dans l’IA, acquises ces dernières années. Commentant les nouvelles, il est mentionné que la société travaille également sur une IA destinée à assister les porteurs d’Apple Watch via un abonnement payant qui fournira des conseils de santé.

Toutefois, la société Apple interdit explicitement à ses employés d’utiliser des solutions d’IA générative similaires à ChatGPT pour les assister dans leur travail. Elle a notamment demandé à ses employés de ne pas utiliser Copilot, l’IA de Microsoft qui assiste les développeurs. Cette restriction est motivée par les craintes d’Apple en matière de confidentialité, car elle redoute que les données fournies par ses salariés ne finissent sur les serveurs d’OpenAI et Microsoft. Les IA génératives étaient régulièrement utilisées par les employés d’Apple.

OpenAI et Microsoft cherchent à rassurer les entreprises

OpenAI a prévu de lancer un abonnement destiné aux entreprises, ChatGPT Business, dans lequel les données des interlocuteurs ne seront pas utilisées pour entraîner le modèle de langage. Mais Microsoft, partenaire privilégié d’OpenAI, planche également sur une solution pour rassurer les entreprises désireuses d’exploiter l’IA, en développant une version de ChatGPT plus respectueuse de la confidentialité garantissant aux professionnels que leurs données seront stockées sur des serveurs dédiés, bien séparées des informations des autres usagers.

Apple se méfie de ChatGPT en raison de sa politique de confidentialité

Apple a interdit à ses employés d’utiliser une IA générative pour les assister dans leur travail, car elle craint que des données importantes ne tombent entre les mains de ses concurrents ou d’entités malveillantes. La société est connue pour sa politique de confidentialité stricte et impose un véritable culte du secret à ses employés pour éviter les fuites en amont de la sortie de ses produits. L’interdiction de ChatGPT et des solutions similaires n’est donc pas une surprise.

Samsung et Amazon ont également restreint l’utilisation des chatbots intelligents

En miroir d’Apple, Samsung a également interdit à ses salariés d’utiliser des chatbots intelligents dans le cadre de leur travail et a même menacé de renvoyer tous les employés récalcitrants en attendant le développement d’une alternative réservée à l’entreprise. Plus modéré, Amazon a mis en garde ses employés des risques inhérents à l’IA générative en matière de confidentialité.

Conclusion

Apple développe actuellement sa propre technologie d’IA générative pour concurrencer ChatGPT. Toutefois, la société interdit à ses employés d’utiliser cette technologie par crainte de violations de la confidentialité. En réponse, OpenAI et Microsoft ont tenté de rassurer les entreprises en annonçant le lancement de versions plus respectueuses de la confidentialité. Toutefois, les politiques strictes de confidentialité d’Apple et d’autres entreprises concernées à ce sujet continuent de refléter les préoccupations des clients et de souligner la nécessité d’une politique de confidentialité clairement définie et responsable.

Source : www.01net.com

➡️ACCÉDER A CHATGPT EN FRANCAIS EN CLIQUANT ICI ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.