Révolution médicale : L’IA du futur surpassera-t-elle les médecins grâce à ChatGPT ?






L’intelligence artificielle au service des diagnostics médicaux

L’intelligence artificielle au service des diagnostics médicaux

L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans les hôpitaux pourrait devenir essentielle à l’avenir. Une récente étude menée par des chercheurs néerlandais montre que le chatbot d’IA appelé ChatGPT peut réaliser des diagnostics aussi précis, voire meilleurs, que ceux des médecins aux urgences. Cette avancée technologique pourrait révolutionner le domaine médical.

Cependant, les chercheurs soulignent que les jours des médecins urgentistes ne sont pas comptés. En effet, le chatbot peut accélérer le processus de diagnostic, mais il ne peut pas remplacer le jugement et l’expérience humaine.

L’étude a porté sur trente cas traités dans un service d’urgence aux Pays-Bas en 2022. Les données, telles que les antécédents des patients, les résultats des tests en laboratoire et les observations des médecins, ont été utilisées pour alimenter ChatGPT. Le chatbot a alors proposé cinq diagnostics possibles. Dans 87% des cas, le bon diagnostic figurait parmi ceux proposés par le chatbot de base, tandis que la version 3.5 de ChatGPT atteignait un taux de réussite de 97%. Hidde ten Berg, du service d’urgence de l’hôpital Jeroen Bosch, dans le sud des Pays-Bas, a déclaré que le chatbot était capable de réaliser des diagnostics médicaux similaires à un médecin humain.

Des idées novatrices fournies par l’IA

Les auteurs de l’étude mettent en évidence le rôle vital que l’IA peut jouer en aidant les médecins sous pression. Le chatbot peut fournir un diagnostic et proposer des idées auxquelles le médecin n’aurait pas pensé. Il est important de souligner que ces outils ne sont pas conçus pour remplacer les dispositifs médicaux et que la confidentialité des données médicales sensibles est une préoccupation majeure.

Néanmoins, tout comme dans d’autres domaines, ChatGPT présente certaines limites. En effet, son raisonnement peut parfois être médicalement invraisemblable ou incohérent, ce qui peut conduire à des informations erronées ou à un diagnostic incorrect, avec des conséquences importantes.

Les résultats de l’étude signalent également certaines lacunes, notamment la petite taille de l’échantillon et le fait que seuls des cas simples, avec une seule plainte principale, ont été examinés. L’efficacité du chatbot dans des cas complexes reste donc incertaine.

Des erreurs médicales commises par l’IA

Parfois, ChatGPT ne parvient pas à fournir le bon diagnostic parmi les cinq possibilités proposées, comme dans le cas de l’anévrisme aortique abdominal. Cependant, il est important de noter que les médecins peuvent également se tromper. L’étude signale également des erreurs commises par le chatbot, telles que le diagnostic d’anémie chez un patient dont le taux d’hémoglobine était normal.

Les résultats de cette étude, publiée dans la revue spécialisée Annals of Emergency Medicine, seront présentés au Congrès européen de médecine d’urgence (EUSEM) de 2023 à Barcelone.



Source : www.leparisien.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.