8 astuces indispensables pour apaiser les divagations de ChatGPT

Il existe une méthode simple pour réduire les « hallucinations » de ChatGPT : être précis dans vos questions. Évitez les demandes vagues ou ambiguës qui donnent à l’IA la possibilité d’inventer des détails. Par exemple, plutôt que de demander « Raconte-moi l’événement qui a eu lieu l’année dernière », soyez plus précis en demandant « Raconte-moi l’événement majeur qui a eu lieu en 2021 dans le domaine de la technologie ».

De plus, évitez de mélanger des concepts très différents dans une même demande. Si vous évoquez plusieurs concepts sans lien de corrélation, l’IA pourrait inventer un lien entre eux pour formuler sa réponse. Par exemple, au lieu de demander « Explique-moi l’impact des courants océaniques sur les vitesses de transfert des données internet à travers les continents », posez des questions distinctes sur les courants océaniques et les vitesses de transfert des données.

Il est également important d’utiliser des scénarios réalistes dans vos demandes. Si vous intégrez des données qui ne sont pas logiques ou physiquement possibles, vous risquez de provoquer des hallucinations. Par exemple, demander « Explique-moi comment les plantes utilisent les rayons gamma pour la photosynthèse pendant la nuit » est un scénario impossible.

De même, évitez de faire référence à des entités fantastiques ou fictives, à moins que vous ne souhaitiez délibérément jouer avec la fiction. En donnant des exemples de questions à ne pas poser, comme « Quel est l’impact économique de la découverte du vibranium sur l’industrie manufacturière mondiale ? », l’article met en garde contre l’utilisation de concepts qui n’appartiennent pas à la réalité.

Le doute sur des faits bien établis peut également conduire à des hallucinations de l’IA. Par conséquent, il est préférable de ne pas mettre en doute la véracité ou l’existence de vérités établies. Par exemple, demander « Comment la platitude de la Terre influe les modèles climatiques ? » pourrait donner lieu à des réponses inventées par l’IA.

L’utilisation de termes scientifiques de manière inappropriée peut également entraîner des résultats fabriqués par l’IA. Si vous n’êtes pas sûr de la signification d’un terme ou d’un concept scientifique, il est préférable de ne pas l’utiliser. Par exemple, la question « Explique-moi comment l’utilisation du principe d’incertitude de Heisenberg peut minimiser les accidents de la route » utilise mal le principe d’incertitude de Heisenberg.

Mélanger des réalités différentes peut également conduire à des hallucinations de l’IA. Il est préférable de rester cohérent et de ne pas mélanger des périodes ou des événements historiques qui ne sont pas liés. Par exemple, demander « Quel a été l’impact de l’invention d’internet sur l’art à la Renaissance ? » est une demande incohérente.

En suivant ces huit conseils, il est possible de réduire les « hallucinations » de ChatGPT et d’obtenir des réponses plus fiables. Soyez précis, évitez de mélanger des concepts différents, utilisez des scénarios réalistes, ne faites pas référence à des entités fictives, ne mettez pas en doute des faits bien établis, utilisez correctement les termes scientifiques et évitez de mélanger des réalités différentes. En gardant ces conseils à l’esprit, vous pourrez utiliser ChatGPT de manière plus fiable et obtenir des réponses pertinentes.

Source : www.zdnet.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.