OpenAI prend des mesures contre ChatGPT pour protéger les élections américaines OpenAI prend des mesures contre l’utilisation abusive de ChatGPT

La start-up OpenAI a récemment pris des mesures significatives pour empêcher l’utilisation abusive de ChatGPT dans le cadre des élections américaines. En effet, l’entreprise a interdit l’utilisation d’une intelligence artificielle personnalisée conçue pour imiter l’un des candidats à la présidence, et a même banni le compte des développeurs responsables de cette IA.

Interdiction de Dean.Bot

OpenAI a pris des mesures à l’encontre de Dean.Bot, un ChatGPT personnalisé programmé pour se faire passer pour Dean Phillips, un candidat démocrate à la présidence américaine. Ce chatbot a été développé par une start-up appelée Delphi pour le compte de Matt Krisiloff et Jed Somers, deux entrepreneurs de la Silicon Valley qui soutiennent le candidat. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du plan de bataille d’OpenAI visant à protéger l’intégrité des élections. Afin d’éviter que ChatGPT ne soit utilisé pour propager de fausses informations à des fins politiques, la start-up a formellement interdit tous les chatbots prétendant être de vraies personnes ou institutions.

Compte développeur suspendu

En plus d’interdire l’IA personnalisée, OpenAI a également suspendu le compte des développeurs à l’origine de Dean.Bot. Conformément à ses règles d’utilisation de ChatGPT pour une campagne politique, la start-up a indiqué que tout utilisateur de leurs outils doit suivre leurs politiques d’utilisation. Ils ont donc banni le compte des développeurs qui enfreignaient délibérément ces règles.

Précautions prises par les développeurs

Il est important de noter que Dean.Bot ne se faisait pas passer directement pour Dean Phillips, et que les développeurs avaient averti les utilisateurs de cette distinction avant tout échange. Ils avaient présenté le chatbot comme un outil éducatif amusant pour permettre aux électeurs d’en apprendre davantage sur un candidat et son programme politique. Cependant, malgré ces précautions, OpenAI a pris la décision de mettre le robot hors ligne.

Conclusion

En conclusion, les récentes actions d’OpenAI visent à garantir que l’intelligence artificielle soit utilisée de manière responsable et éthique, en particulier dans des contextes sensibles tels que les élections. En prenant des mesures contre l’utilisation malveillante de ChatGPT, la start-up démontre son engagement à protéger l’intégrité des processus démocratiques et à lutter contre la propagation de fausses informations.




Source : www.01net.com

➡️ ACCÉDER A CHAT G P T EN FRANCAIS EN CLIQUANT ICI ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.