L’intelligence artificielle au service de la littérature Un prix littéraire japonais attribué à une auteure ayant utilisé l’intelligence artificielle

Une récente révélation a secoué le monde de la littérature japonaise : l’auteure Rie Kudan a avoué avoir utilisé une intelligence artificielle pour une partie de son dernier roman intitulé « The Tokyo Tower of Sympathy ». Ce roman lui a valu de remporter le prestigieux prix Akutagawa au Japon.

Le prix Akutagawa, l’équivalent japonais du Goncourt français, est remis deux fois par an à de nouveaux auteurs. Cette récompense est très prestigieuse au Japon et remporte une grande attention dans le monde de la littérature. Rie Kudan a été honorée pour son roman, qui raconte l’histoire d’une architecte chargée de construire une tour visant à réhabiliter les criminels, dans un futur alternatif où l’intelligence artificielle fait partie intégrante de la vie quotidienne.

Une des révélations les plus surprenantes de la cérémonie de remise du prix a été l’aveu de l’auteure selon lequel 5% de son roman a été généré par ChatGPT, un modèle d’intelligence artificielle.

Un roman qui explore les limites du langage

Le livre de Rie Kudan aborde la manière dont les mots peuvent influencer la perception de la justice. L’auteure explique qu’elle souhaite utiliser des mots « doux et flous » pour ouvrir des interprétations sans limite, et réfléchir aux aspects positifs et négatifs du langage. Dans cette démarche, ChatGPT lui a apporté une aide précieuse pour donner vie à ces idées dans son roman.

En dehors de son activité littéraire, Rie Kudan utilise également l’intelligence artificielle et d’autres technologies pour explorer des idées qu’elle n’oserait pas partager avec d’autres personnes. Elle exprime son désir de maintenir une « bonne relation » avec ces technologies qui lui permettent de libérer sa créativité.



Source : www.01net.com

➡️ ACCÉDER A CHAT G P T EN FRANCAIS EN CLIQUANT ICI ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.