Claude surpasse ChatGPT en compétence et en lucidité : l’affirmation d’Anthropic






Nouvelle version de Claude : des compétences renforcées et moins de limitations

Nouvelle version de Claude : des compétences renforcées et moins de limitations

Image : NurPhoto/Contributor/Getty Images.

Claude plus compétent et moins sujet aux hallucinations que ChatGPT ? C’est ce qu’affirme Anthropic

ChatGPT n’est pas la seule IA qui compte. C’est ce que compte prouver Anthropic avec la nouvelle version de son chatbot alimenté par l’intelligence artificielle, Claude, qui promet plus de compétences et moins de limitations.

Ce mardi, Anthropic a ainsi décrit dans un article les nouveautés de Claude 2.1, parmi lesquelles une diminution des hallucinations, la capacité de traiter 150 000 mots dans une seule requête et la possibilité d’utiliser des outils personnalisés pour des tâches spécifiques.

Des réponses plus fiables

Pour rappel, ce qu’on appelle « hallucinations » – ou parfois « mensonges » – dans le cadre de l’IA générative, c’est la tendance qu’ont ces technologies à fournir des informations inexactes, ou carrément inventées.

Anthropic promet que Claude 2.1 sera plus fiable, l’IA délivrant 50 % de moins de réponses erronées que sa version précédente.

Pour tester le nouveau niveau de fiabilité de Claude 2.1, son équipe de développement a élaboré de nombreuses questions complexes, mais factuelles, qui mettent souvent à l’épreuve d’autres modèles d’IA. A l’aide d’un guide permettant de distinguer les fausses affirmations des aveux d’incertitude, l’équipe a constaté que Claude 2.1 était plus enclin à refuser de répondre à une question qu’à fournir une mauvaise réponse.

Des capacités étendues

La nouvelle version de Claude élargit également ses capacités de compréhension et de synthèse, notamment pour les documents longs et complexes qui nécessitent une grande précision – comme les documents juridiques, les rapports financiers et les spécifications techniques. Lors des tests, les réponses incorrectes de l’IA ont diminué de 30 %, et elle se trompait trois à quatre fois moins qu’avant sur les thèses défendues par un document spécifique.

Par ailleurs, la nouvelle version de l’IA accepte deux fois plus d’informations dans une requête. La nouvelle limite est de 200 000 jetons, ce qui correspond à environ 150 000 mots – plus de 500 pages.

Ainsi, il est désormais possible de fournir à l’IA des documents techniques – du code, des documents financiers – ou même des œuvres littéraires entières – par exemple L’Iliade ou L’Odyssée d’Homère. En réponse, Claude peut analyser les fichiers envoyés pour en résumer le contenu, répondre à vos questions sur ces fichiers, ou même comparer plusieurs documents.

Les outils personnalisés

La nouvelle version de Claude introduit également la possibilité d’utiliser des outils personnalisés. Cette fonctionnalité, actuellement en version bêta, permet d’intégrer l’IA à des processus, des produits et des API externes. Ainsi, Claude peut faire des recherches sur le web, récupérer des informations dans des bases de données externes et utiliser des fonctions ou des API conçues par d’autres développeurs.

Grâce à cette nouvelle compétence, Claude peut déterminer quel outil personnalisé est nécessaire pour accomplir une tâche donnée. Par exemple, il peut utiliser une calculatrice pour résoudre des équations complexes, traduire des requêtes en langage naturel en appels API, répondre à des requêtes en effectuant des recherches dans une base de données ou sur le web, et se connecter à des bases de données de produits pour aider les gens à faire des recommandations ou des achats.

Claude 2.1 est disponible dès maintenant, via son API et sur le site web Claude.AI, pour les utilisateurs gratuits et les abonnés Pro. Cependant, la limite de 200 000 jetons n’est disponible que pour les utilisateurs de Claude Pro.

Source : ZDNet.com




Source : www.zdnet.fr

➡️ ACCÉDER A CHAT G P T EN FRANCAIS EN CLIQUANT ICI ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.