Cinq motifs pour lesquels ChatGPT transformera votre routine




ChatGPT : un outil à manipuler avec précaution

ChatGPT : un outil à manipuler avec précaution

ChatGPT de OpenAI est un outil remarquable et son succès immédiat est là pour témoigner de l’intérêt qu’il a suscité. Nous l’avons éprouvé en long et en large et nous sommes arrivés à une conclusion sans appel : se servir de ChatGPT pour produire du contenu exploitable pour un site Web, un blog ou autre publication à caractère professionnel ne nous apparaît ni raisonnable ni éthique et, d’ailleurs, pas sans risque.

Tout d’abord, il n’est pas rare que ChatGPT dans sa forme actuelle (en février 2023) parse son discours de diverses erreurs ; de plus, le ton de ses exposés est quelque peu froid, sans personnalité, dépourvu du style que peut avoir un journaliste ou un conférencier ; par ailleurs, divers outils dont un proposé par OpenAI sont apparus afin de détecter les contenus produits par de telles IA. De ce fait, un usage un peu trop visible de ChatGPT pourrait amener à discréditer un auteur ou blogueur ; utiliser du contenu produit par ChatGPT pourrait également préjudicier au classement d’un site sur Google. Le géant de la recherche a mis au point un algorithme visant à pénaliser les contenus de qualité médiocre et cela inclut les textes automatisés par Intelligence artificielle.

En somme : il faut considérer ChatGPT comme une assistance, un auxiliaire, une source d’inspiration et se garder de la tentation d’en exploiter les textes tels quels.

Cinq applications de ChatGPT sans risques

  1. Produire des synthèses
  2. Vous n’avez pas toujours le temps de lire ce qui est écrit sur un sujet mais voulez en connaître l’essentiel. Vous pouvez copier un ou plusieurs articles dans ChatGPT ou lui indiquer un lien et lui demander de synthétiser l’essentiel.

  3. Production rapide de contenu en cas d’urgence
  4. Vous devez donner une conférence au pied levé sur un thème donné et manquez d’inspiration ? ChatGPT peut vous donner des pistes de réflexion intéressantes.

  5. Création de contenus additionnels
  6. Il est possible de confier à ChatGPT la mission de créer des contenus additionnels à un texte existant, comme un lexique, un QCM, une FAQ, etc.

  7. Aide à l’écriture : trouver des thèmes d’articles, d’exposés, de conférence
  8. ChatGPT peut aider à l’inspiration pour des articles ou exposés, voire suggérer des sujets qu’il pourrait être bon de développer.

  9. Optimiser le classement d’une page Web ou d’un blog
  10. ChatGPT est en mesure de produire des contenus annexe qui peuvent aider au référencement naturel d’une page Web ou d’une entrée de blog sur Google.

Sachons-le : ChatGPT n’est pas adapté pour toutes ces tâches. Ainsi, lorsque nous lui avons demandé de nous fournir des mots-clés favorisant le référencement naturel sur des thèmes précis, ses réponses ont été trop générales pour être exploitables. Donc, il n’est pas utile d’utiliser ChatGPT pour cette tâche, d’autres outils comme Ubersuggest le font bien mieux.

Les experts du Web savent qu’il existe certaines astuces pour améliorer la perception d’une page par Google, mais parfois complexe à mettre en œuvre tel qu’un type de balisage conforme à la norme schema.org. Eh bien, ChatGPT peut générer ce code qu’il faudra juste adapter quelque peu puis recopier dans sa page Web. Même chose pour le «fil d’Ariane» qui indique la hiérarchie des pages. Donc, autant confier ces tâches à la fois expertes et fastidieuses.




Source : futura-sciences.com

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.