ChatGPT : un accès temporairement verrouillé chez Microsoft




Microsoft restreint l’accès à ChatGPT

Microsoft a temporairement bloqué l’accès à ChatGPT pour ses employés

Microsoft a temporairement bloqué l’accès à ChatGPT pour ses employés

Image : SOPA Images/Contributeur/Getty Images.

Microsoft a restreint jeudi dernier l’accès de ses employés à ChatGPT
en invoquant des « problèmes de sécurité et de données », selon des informations de CNBC.

ChatGPT a été créé par la société OpenAI, dans laquelle Microsoft
a investi
plus de 13 milliards de dollars.

Accès rétabli à ChatGPT

CNBC
indique qu’une note sur un site interne de Microsoft affichait le message suivant : « En raison de problèmes
de sécurité et de données, plusieurs outils d’intelligence artificielle (IA) ne sont plus disponibles pour les
employés ». Au même moment, les employés de Microsoft n’étaient plus autorisés à accéder à ChatGPT.

Microsoft a rétabli l’accès à ChatGPT et l’a retiré de la liste des outils interdits à ses employés après la
publication de l’article par CNBC. « Nous avons rétabli le service peu après avoir identifié notre erreur.
Comme nous l’avons dit précédemment, nous encourageons nos employés et nos clients à utiliser des services
comme Bing Chat Enterprise et ChatGPT Enterprise, qui offrent des niveaux plus élevés de protection de la vie
privée et de la sécurité », s’est justifiée l’entreprise.

Microsoft et OpenAI main dans la main

Microsoft
a établi un partenariat
avec OpenAI depuis près d’un an, réalisant des investissements substantiels
dans ses technologies, allant jusqu’à les intégrer dans Bing Chat.

Bing Chat, qui utilise
GPT-4,
fonctionne comme un chatbot alimenté par l’IA qui peut accéder à internet. GPT-4 est un modèle plus puissant
que celui qui alimente la version gratuite de ChatGPT. Il n’est accessible qu’avec un abonnement ChatGPT Plus
ou par l’intermédiaire de Bing Chat.

La relation
étroite entre les deux entreprises
rend d’autant plus choquante la nouvelle selon laquelle Microsoft a
interdit à ses employés d’utiliser ChatGPT, alors que le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a partagé la scène
avec le PDG d’OpenAI, Sam Altman, lors de la première conférence des développeurs d’OpenAI qui s’est tenue
cette semaine.

Une interdiction déjà répandue

Parmi les technologies d’OpenAI intégrées aux services de Microsoft, on trouve également DALL-E
3
, qui propose à ses utilisatrices et utilisateurs de générer des images à l’aide de l’IA. A l’instar de
GPT-4, DALL-E
3
est accessible via Bing Chat – ou bien via Bing Image Creator.

Depuis son lancement il y a près d’un an, ChatGPT a secoué le monde d’internet et démocratisé l’accès à
l’intelligence artificielle. Le chatbot boosté à l’IA compte actuellement plus de 100
millions d’utilisateurs et d’utilisatrices
. Depuis la découverte par le grand public de son interface
simple à utiliser et de ses puissantes capacités de création de contenu, on entend régulièrement parler de
personnes l’utilisant pour écrire des livres, ou bien pour rédiger des travaux universitaires, ou bien
d’autres choses encore, son usage touchant à de nombreux domaines.

La nouvelle de la restriction de ChatGPT par Microsoft n’est pas si étonnante quand on sait que certaines
entreprises ont déjà interdit l’accès au chatbot à leurs employés. C’est notamment le cas de Samsung,
qui a instauré cette interdiction sur tous les appareils de l’entreprise après que des employés ont donné à
ChatGPT un code confidentiel à déboguer.

Source : ZDNet.com



Source : www.zdnet.fr

➡️ ACCÉDER A chat gpt français en cliquant dessus ! ⬅️

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.